#AgroExportDay : Comment le digital transforme le monde de l’agriculture ?

News Blog de l'Export

#AgroExportDay : Comment le digital transforme le monde de l’agriculture ?

Débat animé par Thomas Benzazon, Widoobiz, avec la participation de Gilles BABINET, Digital Champion pour la France, Hervé PILLAUD, Auteur de "Agronuméricus", Chunyan LI, Dirigeante de FEIDA Consulting, Florian BRETON, Fondateur et Président de MiiMOSA et Fabrice MARSELLA, « Maire » du Village by CA.

Avec l’enjeu crucial de nourrir la planète, il est impossible de continuer avec le modèle agricole actuel (beaucoup d’intrants, de mécanisation, de consommation d’eau), indique d’emblée Gilles Babinet. La France se trouve face à une nouvelle révolution agricole où le numérique va prendre une pleine part en accélérant l’innovation. Hervé Pillaud souligne, lui, l’ampleur du chantier pour les agriculteurs, notamment pour traiter le volume considérable de données auquel ils vont avoir accès, via les objets connectés. L’objectif étant de produire plus finement, avec moins d’entrants et plus de résultats pour fournir des aliments de qualité et tracés, dit-il. Ce que Gilles Babinet appelle une agriculture « productiviste durable ». Le numérique jouera donc un rôle considérable pour la rentabilité des exploitations.

Dans ce virage amorcé par la filière, un écosystème de start-up émerge : pour financer l’agriculture, créer de nouvelles technologies ou mieux appréhender les marchés. Pionnière, la société MiiMOSA est le premier fond participatif exclusivement dédié à l’agriculture et l’alimentation. Un besoin né d’entreprises familiales vulnérables et en fort besoin de financement. Selon Florian Breton, ce type de fonds vise à proposer une alternative au circuit bancaire classique et répond aussi à la volonté des citoyens de se rapprocher des acteurs de l’alimentation. Encore faut-il réussir à développer une culture du risque et faire converger un capital dormant considérable (4000 Mds) avec l’accélération et la mutation de l’économie, indiquent Florian Breton et Gilles Babinet.   

Parmi les atouts, sont cités la richesse de l’écosystème existant, la qualité des ingénieurs français, une agriculture la plus tracée au monde (et cela se sait) et une grande capacité d’innovation. Fabrice MARSELLA en témoigne, « Maire » d’un Village qui permet à des start-up d’être accueillies en pépinière, d’y côtoyer d’autres entreprises, d’accéder à un réseau d’experts et d’agrandir leurs réseaux.

La Chine illustre ces enjeux du virage digital. Chunyan LI rappelle l’évolution que connait l’économie de son pays. Avec un niveau de vie qui augmente, les chinois consomment plus, notamment des produits importés, via les plates-formes de e-commerce. Hyper connectés (688 millions d’internautes, fin 2015), ils ont appris à comparer et utilisent massivement les réseaux sociaux. Ses conseils pour réussir son e-commerce : promouvoir la qualité et l’authenticité du produit, via des campagnes digitales et soigner son service client.

>> Voir le replay du débat

  • Publié le 09/05/2016
  • Catégorie: Monde