Algérie : des appels d’offres attendus par les acteurs de l'énergie solaire

News Blog de l'Export

Algérie : des appels d’offres attendus par les acteurs de l'énergie solaire

Algérie : des appels d’offres attendus par les acteurs de l'énergie solaire

Comme ses voisins, l’Algérie, signataire de l’Accord de Paris, s’est engagée à augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique. Des appels d’offre attendus de longue date devraient être publiés cette année et concerneront principalement les énergies solaires. L’occasion pour les entreprises françaises de se positionner sur ce nouveau marché.


L’Algérie a mis en place un ambitieux programme de développement des énergies renouvelables (ENR) visant à atteindre une production de 22 GW d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2030.

Un tarif d’achat sera garanti aux producteurs d’énergies renouvelables pour les installations raccordées au réseau. Une mise à disposition de terrains éligibles pour l’implantation de centrales ENR est également envisagée par le gouvernement.

Au niveau local, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales a mis en place un plan de développement territorial des ENR et de l’efficacité énergétique visant à réduire les coûts liés à la consommation énergétique.

A ce jour, l’Algérie possède 23 centrales solaires photovoltaïques (PV) pour une puissance globale de 344,1 MW et une centrale éolienne pour une puissance de 10,2 MW.

 

Des appels d’offres attendus par les acteurs du secteur

Un appel d’offre doit être lancé par SKTM, filiale du groupe SONELGAZ en charge des ENR, pour l’hybridation de 15 sites isolés d’une capacité totale de 57 MW.

La Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG) envisage également de lancer un appel offres destinés aux investisseurs avant fin 2018. Cela concernera le développement de centrales solaire PV pour une capacité de 100MW et de fermes solaires photovoltaïques d’une capacité de moins de 20 MW.

D’autres appels d’offres similaires suivront avec une périodicité qui devrait être annuelle.


De nouvelles opportunités avec la diversification du secteur pétrolier 

L’opérateur public algérien SONATRACH, spécialisé dans les hydrocarbures, a identifié début 2018 un potentiel de 1 GW de puissance électrique destinée au fonctionnement de ses installations d’extraction d’hydrocarbures. Ce projet qui concerne la production d’énergie solaire sera l’objet des futurs financements du groupe. Courant 2018, un parc solaire de 5 MW devrait être équipé en joint-venture avec TOTAL.

 

ERA, salon international des énergies renouvelables et du développement durable en Algérie

A l'occasion du salon ERA, Business France organise du 15 au 17 octobre 2018 des rendez-vous B2B dans le domaine des énergies renouvelables à Oran en Algérie.

Depuis 2010, le salon ERA est véritable porte d'entrée sur le secteur. Les rendez-vous d'affaire vous permettront de rencontrer les acteurs locaux.


Inscrivez-vous et bénéficiez de rendez-vous individuels avec les acheteurs présents sur le salon.

 

  • Publié le 30/05/2018
  • Catégorie: Afrique