Cameroun : s’implanter aujourd’hui pour répondre aux besoins de demain

News Blog de l'Export

Cameroun : s’implanter aujourd’hui pour répondre aux besoins de demain

Cameroun : s’implanter aujourd’hui pour répondre aux besoins de demain

En 2050, la population camerounaise aura doublé. Une prévision qui risque de changer la donne pour les entreprises qui n’ont pas encore envisagé de s’installer dans ce pays.

 

Il n’est pas trop tard pour y réfléchir. 45% de la population camerounaise est âgée de moins de 15 ans. Un pourcentage qui laisse présager un bel avenir pour les entreprises qui sauront saisir les opportunités du pays.

 

« Le Cameroun affiche une croissance économique à 5% depuis les cinq dernières années. Il y a de nombreux intérêts pour une entreprise à s’intéresser à ce pays. Elle n’aura aucune difficulté avec la langue, ni avec la volatilité du change, et, l’économie y est très diversifiée. Il y a aussi bien des entreprises dans le bâtiment, la santé, l’éducation ou l’agroalimentaire », explique Pierre Valat, Directeur du bureau de Douala chez Business France.

 

Cameroun : le marché le plus intéressant de l’Afrique Centrale

 

Un marché qui reste très intéressant à l’export, « le plus intéressant de l’Afrique Centrale. Le Cameroun est le pays qui a été le moins impacté par la chute des prix des matières premières », précise l’expert. 120 filiales françaises l’ont d’ailleurs compris et y sont implantées.

 

Le V.I.E peut représenter un excellent moyen d’y développer son entreprise. C’est le cas du groupe SOMDIAA, expert en nouvelles techniques agricoles et agro-alimentaires. Son Directeur Général, Philippe Andre, qui a eu envie de créer une école de boulangerie-pâtisserie qui n'existait pas au Cameroun raconte : « Sur les quatre dernières années, nous avons accueillis 26 V.I.E, dont 6 au Cameroun pour y développer notre activité ».

 

Une implantation de Carrefour dès 2017

 

Satisfait de cette formule, le dirigeant explique pourquoi chaque année, il renouvelle l'expérience : Les V.I.E sont par nature des jeunes volontaires et généralement bien formés. Ils ont pour ambition de connaître un autre pays, une autre culture et un autre environnement d'entreprise. Ce sont des jeunes qui s'adaptent très vite à nos entreprises. Et, le cadre offert par la solution V.I.E est souple et surtout bien adapté à nos besoins, en termes de coût et de durée ».

 

Avec une population et une croissance économique qui vont continuer de croître, le Cameroun va intéresser de plus en plus les entreprises. Carrefour en est l’exemple. Le géant français de la grande distribution a prévu de s’implanter au Cameroun dès 2017. « Et ils auront très certainement recours au V.I.E », ajoute Pierre Valat. 

  • Publié le 12/01/2017
  • Catégorie: Volontariat International en Entreprise (V.I.E)