L’industrie française s’expose au monde à la Foire de Hanovre

News Blog de l'Export

L’industrie française s’expose au monde à la Foire de Hanovre

L’industrie française s’expose au monde à la Foire de Hanovre
Hannover Messe est incontestablement la vitrine mondiale de l’industrie innovante !  
C’est le rdv hype des industriels. Toutes les innovations industrielles sont présentées notamment dans les secteurs : automatisation - sous-traitance - digitalisation des systèmes de production - énergies conventionnelles et renouvelables. 
Etre présent sur l’un des 5 Pavillons France c’est être dans la mouvance du passage à l’ère de l’Industrie Intégrée et connectée.
En 2016, les Etats-Unis est le pays « Invité d’Honneur ». De belles découvertes et opportunités d’affaires en perspective !
 
L’industrie française,  véritable fer de lance à l’export
Vitale pour le reste de l’industrie, la mécanique est du même coup un important fer de lance pour l’export, avec 41% de son chiffre d’affaires réalisé à l’international en 2013 (dont la moitié en Europe). Illustration avec trois pays cibles, dans trois zones géographiques différentes, qui, avec leurs caractéristiques économiques distinctes, offrent de forts débouchés :
 
L’Allemagne : sa performance industrielle repose aussi sur des technologies françaises
Avec son industrie forte, l’Allemagne est le premier client export de l’industrie mécanique française (14,8 % du total export en Europe) : équipements de transmission, ventilation, robinetterie industrielle, machines pour le BTP... On le sait peu, mais tous ces savoir-faire français concourent à la performance de l’industrie allemande …et de ses propres exportations. « C’est un marché incontournable mais exigeant, qui demande de bien connaître les secteurs que l’on vise », souligne Véronique Cuziol. « Et pour faire face à la concurrence des pays à faible coût de main-d’œuvre, l’offre doit être en premier lieu innovante ».
 
Le Maroc : il s’industrialise à grande vitesse et offre une base arrière pour conquérir les marchés émergents d’Afrique noire
5ème puissance économique d’Afrique (4,7% croissance en 2013), première destination des IDE (investissements directs à l’étranger) en Afrique du Nord, politiquement stable, le Maroc s’industrialise à grande vitesse : des parcs industriels fleurissent dans tout le pays. Pour la France, premier fournisseur du Maroc en mécanique, les opportunités sont doubles.Outre le marché intérieur, un partenariat avec une entreprise marocaine permet aussi de prendre pied en Afrique, notamment en Afrique de l’Ouest (le Sénégal est leur 1er client). 64 % des exportations marocaines de véhicules, machines, appareils électriques et produits métallurgiques vont vers l’Afrique subsaharienne. Leurs livraisons ont quintuplé ces 10 dernières années ».
 
Les Etats-Unis : boosté par la baisse du coût de l’énergie, le pays se réindustrialise
Les Etats-Unis constituent le deuxième client de l’industrie mécanique. Elle représente le premier poste d’exportation vers ce pays (19,7% du total exporté). Parmi les segments porteurs, on compte le high tech, l’aéronautique, les machines électriques, l’optique, les appareils de mesure. Bien placée en matière d’IDE, la France détient le 4ème stock d’investissements derrière le Royaume Uni, le Japon et les Pays-Bas. De nombreux groupes industriels et de services français sont implantés sur place comme  Poclain Hydraulics, SKF, PCM.
 
Les entreprises françaises présentes en 2015 témoignent :
  • Publié le 29/03/2016
  • Catégorie: Europe