Sécurité : "les menaces poussent à l’innovation"

News Blog de l'Export

Sécurité : "les menaces poussent à l’innovation"

Sécurité : "les menaces poussent à l’innovation"


De la protection physique jusqu’à la cybersécurité, le secteur de la sécurité offre un panel varié, avec des opportunités à l’export en perpétuelle mouvance.

Les opportunités à l’export ne manquent pas, au contraire. Si la France reste un marché intéressant, certains pays plus lointains, manifestent eux aussi des besoins non satisfaits en terme de sécurité. 
"Il y a toujours de nouveaux besoins, partout dans le monde en terme de sécurité. Chez Business France, on cible des pays qui manifestent de nouveaux besoins en s’appuyant sur les Attachés de Sécurité Intérieure locaux qui nous permettent de trouver les secteurs dans lesquels les entreprises ont intérêt à investir", explique Nicolas Sestier, Chef de projet Protection et Sécurité chez Business France.


"Le Mexique a besoin de solutions qui ne viennent pas uniquement des États-Unis ou d'Israël"

Au Mexique par exemple, l’agence effectue un travail de dialogue depuis plusieurs mois pour cerner au mieux les besoins du pays et ainsi présenter les innovations françaises. "Ce pays a clairement besoin de solutions qui ne viennent pas uniquement des Etats-Unis ou d'Israël. Des entreprises de sécurité françaises sont d’ailleurs en train d’initier des courants d’affaires notamment pour équiper les forces de l’ordre à Mexico", indique l’expert.

Certains États asiatiques, dû à un climat géopolitique sous tension ou à une montée du terrorisme, manifestent eux aussi des besoins précis en terme de sécurité. La Chine, qui considère les mers de Chine orientale et méridionale comme des enjeux économiques majeurs, est en train de sécuriser ses territoires, ce qui crispe les États voisins.

"Partis de ce constat, on a identifié des besoins précis pour Singapour ou la Malaisie avec qui nous allons ouvrir le dialogue et proposer des technologies françaises pour lutter entre autres contre le terrorisme. Depuis toujours la menace pousse à l’innovation", ajoute-t-il.


Dubaï : la sécurité va être une priorité

D’autres pays vont offrir de vraies opportunités business dans les années à venir de part leurs actualités. C’est le cas notamment de Dubaï qui organise la prochaine Exposition Universelle ou la coupe du monde de football en 2022. "Ce sont deux gros évènements. Le monde entier va avoir le regard tourné vers la première ville des Émirats Arabes Unis. Ils ne veulent et ne peuvent pas se planter. Les entreprises françaises, qui sont reconnues comme innovantes aux yeux du monde entier ont donc plusieurs cartes à jouer", commente Nicolas Sestier.

Mais la France n’est pas la seule intéressée. Avec des pays qui ont les moyens de leurs ambitions, la concurrence est omniprésente. Pour aider les entreprises tricolores à se faire une place, Business France va d’ailleurs envoyer une délégation dès ce mois-ci sur le salon Intersec de Dubaï. Une stratégie que l’agence compte poursuivre dans les mois à venir pour entretenir le dialogue et valoriser l’innovation française.

En juillet, l’agence va également renouveler les Rencontres Internationales de la filière sécurité , avec le soutien du COFIS. "On va faire revenir des collaborateurs pour qu’ils puissent témoigner de leur expérience et parler des opportunités qu’il y a à saisir dans le pays où ils se trouvent", conclut le Chef de projet.


  • Publié le 13/01/2017
  • Catégorie: Monde