Madrid et Barcelone : les précurseurs de la mobilité intelligente

News Blog de l'Export

Madrid et Barcelone : les précurseurs de la mobilité intelligente

Madrid et Barcelone : les précurseurs de la mobilité intelligente

Le domaine de la mobilité intelligente génère en Espagne un chiffre d'affaires de plus de 1, 5 milliard d’euros par an. À leur tour, les villes intelligentes ont acquis une place particulière dans le domaine de la R&D, avec un nombre important de projets dans le monde entier. Par conséquent, les villes intelligentes représentent un changement dans la gestion des villes et des territoires qui offrent de nombreuses opportunités d'affaires. En termes de solutions ITS pour le réseau de transports, deux villes sont à mettre en avant : Madrid et Barcelone.

 

Madrid


Les autorités ont concentré leurs efforts pour faire de Madrid une ville numérique avec plus d'engagement citoyen en intégrant la technologie dans les principaux secteurs de la ville. L’approche de la planification est globale pour aborder l’urbanisme, la mobilité, l’espace public, les défis sociaux et environnementaux ; et elle comprend la ville dans son ensemble.  Comme Madrid est la ville la plus peuplée d'Espagne et accueille beaucoup de touristes – le record a été établi en 2017 avec 12 millions de visiteurs – le système de mobilité et de transport a été amélioré dans le cadre de la nouvelle initiative de ville intelligente. Il utilisera l'EcoTrafiX de la société Kapsch pour obtenir des données précises sur la situation de mobilité réelle de la capitale, grâce à l'utilisation de caméras de vision artificielle et de techniques Big Data. L'investissement total du projet atteint 1,9 million d’euros.

 

Le Plan de Mobilité Urbaine Durable de la ville de Madrid 2014-2020 (PMUS Madrid) est l'outil de gestion qui structure sa politique de mobilité et répond aux enjeux environnementaux, de compétitivité et de sécurité. Le PMUs prend en compte les trajets des véhicules privés, les taxis, les vélos, les transports en commun, ainsi que les trajets à pied. Beaucoup de jeunes entreprises ont posé leurs valises à Madrid afin de faire partie de ce laboratoire à ciel ouvert. C’est ainsi que l’on rencontre des entreprises d’autopartage (carsharing) : Bluemove, Respiro, Electric Way, Car2go, Emov, Zity ; des services de deux-roues électriques en free-floating : eCooltra, Muving,Coup, Movo, Ioscoot ; et des vélos et trottinettes en libre-service Bicimad, OFO, Obike, Donkey Republic, Lime-s. D’ici la fin de l’année 2018, Madrid pense atteindre 4 170 motos électriques partagées.

 

Barcelone

 

En 2017, Barcelone a été reconnue comme la 9ème Smart City à l’échelle mondiale selon le Juniper’s Smart City Rankings. Le classement prend en compte les critères suivants : l´intégration des smart grids dans l’aménagement urbain, la gestion intelligente du trafic, l'éclairage intelligent, les ressources technologiques et la cohésion sociale.

 

Plusieurs projets étaient portés par la ville via le Plan de Mobilité Urbaine de Barcelone 2013-2018, pour budget prévisionnel de 2,6 milliards d’euros. Le premier projet municipal de 2018 soutient la mobilité durable (piétons, vélos, véhicules privés) et renforce le réseau de transports publics (bus). Par ailleurs, le Plan de Mobilité Urbaine de Barcelone 2019-2024 a été validé le 24 juillet 2018.

Barcelone est incontestablement une ville innovante en matière de mobilité, des entreprises leaders dans les secteurs du conseil et de l'ingénierie se consacrent au développement, à l'intégration, et à la mise en œuvre de ces technologies. La ville a aussi mis en place l'Urban Lab. Le concept : un espace public qui permet aux entreprises de tester et développer leurs solutions de services urbains. C’est ainsi que Fastprk et Bitcarrier ont lancé leur service. Fastprk, est une application de gestion du stationnement, qui indique aux utilisateurs les places libres en ville. Bitcarrier, quant à elle, analyse le trafic en temps réel.


Barcelone est résolument tournée vers l’avenir et les ITS sont d’excellents moyens d’atteindre les ambitions environnementales et de mobilité fixées par le gouvernement espagnol.


Publié par Margaux LEBLANC, Chargée de développement Industries & Cleantech, Business France à Madrid.

  • Publié le 29/08/2018
  • Catégorie: Europe